"Négociations sur le climat, l'eau oubliée ! Jusqu'à quand ?"

Gérer l’eau dans les mégapoles et plus généralement les grandes aires urbaines, souvent en croissance rapide est en soi un défi. Le changement climatique l’amplifiera. Qu’elles soient anciennes (Londres, Paris, …), récentes (Lagos, Manille, …) ou en devenir (Lima, …), les dérèglements du cycle de l’eau posent déjà et poseront de nouveaux défis aux décideurs politiques et aux techniciens.

"Mais que font les sciences humaines ?!"

Les sciences humaines et sociales sont de plus en plus sollicitées par les communautés scientifiques et techniques, et l’hydrologie urbaine n’échappe pas à la règle. Devant une complexité qui parfois échappe (oh ces humains qui résistent au changement, ah ces élus et ces usagers…), elles sont souvent interpellées pour aider à comprendre, à montrer, à changer ou à "remettre en ordre". Dans le même temps, on se demande bien ce qu’elles « fabriquent », dans tous les sens du terme, en prenant leurs temps, en se posant mille questions, en s’affirmant parfois là où on ne les attend pas.

"Une histoire, une histoire !..." Quand Michel Desbordes (hydrologue urbain) écrit.

Michel Desbordes a commencé sa carrière à la fin des années 60. Il est un des premiers hydrologues urbains français, et il en a vu, du pays, dans le monde de l'eau. Il aime : raconter ses souvenirs, prendre position, faire des comparaisons parfois osées, manier l'art du titre et se moquer gentiment des copains. Il n'aime pas : la bureaucratie, le comportement parfois absurde des sociétés humaines, l’esprit de système, et qu’on ait la mémoire courte.

Le pluviographe (1977)

Humeur

Espace dédié aux chroniques, prises de parole libres, revues de lecture, essais, controverses...