• 0 comments
  • déc 08, 2020

Adresse aux participants du Climate Ambition Summit 2020

Adresse aux participants du Climate Ambition Summit 2020 organisé à Londres, à l’occasion des 5 ans de l’Accord de Paris

Nous, Politiques, scientifiques, professionnels, représentants d’ONG agissant dans le domaine des relations entre l’eau et de la ville, participant à la pré-conférence « Eau, Mégapoles et Changement global » organisée par l’UNESCO, ARCEAU-IdF, le SIAAP et la Métropole du Grand Paris du 7 au 11 décembre 2020 ou appartenant à des organismes dédiés, sommes conscients : 

- de l’accélération du changement climatique et de l’aggravation de ses impacts, de la croissance démographique urbaine et de la dégradation des ressources en eau,

- de l’importance de ce domaine dans le cadre de la lutte et de l’adaptation au changement climatique, comme le soulignent différents objectifs de développement durable (ODD et en particulier l’ODD6),

- de la nécessité d’assurer à l’ensemble de la population mondiale une eau de qualité en quantité suffisante,

- du défi de renforcer la résilience urbaine, sociale, économique, opérationnelle et écologique pour protéger les populations contre les aléas climatiques relatifs à l’eau : inondations et sécheresses,

- de l’urgence à préserver et sauvegarder la qualité du milieu naturel tant pour les besoins humains que pour la biodiversité,

- de la nécessité d’une gestion locale de ces questions,

- de la nécessité de faire coopérer l’ensemble des acteurs concernés, et en particulier les scientifiques et les politiques pour arriver à des solutions innovantes, fiables et acceptables par tous, suivant le deuxième principe de l’Agenda 2030,

- de la pertinence d’une action au niveau des Mégapoles (au sens de l’UNESCO) dans ce contexte, en raison de l’importance et la concentration de leur population, de leurs impacts environnementaux en particulier sur leurs bassins versants, et de leurs capacités de recherche et d’innovation.

Vous appelons,

A soutenir une Alliance mondiale des Mégapoles, esquissée en 2015 à l’occasion de l’Accord de Paris, l’Unesco en assurant le secrétariat, concernant le domaine de l’eau et son utilisation dans la lutte et l’adaptation au changement climatique, avec les objectifs suivants :

-        développer la recherche et l’innovation, 

-        favoriser la coopération entre les divers acteurs concernés dans chaque Mégapole,

-        améliorer la coopération entre  les diverses politiques publiques urbaines pour optimiser et diversifier les solutions, 

-        favoriser la coopération internationale transversale entre Mégapoles.

 

Votez en utilisant ce lien : https://forms.gle/wnAYXe4pHb2vYrYA8