PRÉSENTATION

L’objectif des groupes de travail est de formuler des problématiques et de produire collectivement des connaissances sur le thème choisi.

Chaque groupe réunit généralement 10 à 30 personnes, associant chercheurs et praticiens et, selon les thèmes, les élus également. Les discussions au sein des groupes doivent conduire à des actions de transfert de connaissances qui peuvent : produire un état de l’art, identifier les besoins des collectivités,  mettre en lumière des besoins d’expertises, expliciter des questionnements, créer une vision commune sur le thème. Cette dissémination des résultats peut se faire sous forme de : conférences, séminaires, ateliers, publications, etc. 

Depuis sa création en 2013, de nombreux groupes de travail ont été actifs au sein d’ARCEAU-IdF. Certains d’entre eux ont cessé temporairement leur activité, comme les groupes Gouvernance, Normes et usages, Micropolluants et Modélisation, d’autres sont toujours actifs (Petites rivières urbaines, Séparation à la source et International) tandis que d’autres nouveaux ont été créés comme le groupe Les eaux pluviales et la ville. Ce dernier est apparu en prolongation d’un autre groupe de travail nommé Services urbains qui a été actif pendant plusieurs années au sein d’ARCEAU-IdF.